Communiqués de presse

Le 22 février 201

Communiqué/Le SETCa réagit

Le SETCa Mons-Borinage tient à réagir suite aux propos tenus par le Délégué général du MR, Georges-Louis Bouchez, suite à la venue de Theo Francken à Verviers et à la manifestation qui a été organisée par des organisations de citoyens et à laquelle la FGTB Wallonne avait appelé à participer.

Lire la suite…

Le 9 mai 2018

Communiqué/Accord historique SETCa-Centrale Générale

Le SETCa et la Centrale Générale (CG) – les deux plus grandes centrales de la FGTB – sont parvenus à un accord qui fixe pour 47 secteurs le principe d’une seule centrale par secteur. Les travailleurs des secteurs concernés seront désormais représentés par le SETCa ou la CG, indépendamment de leur statut. Nous jouons notre rôle dans la modernisation de la concertation sociale. 1 travailleur sur 3 est (in)directement concerné par cet accord. Il s’agit bien d’un partenariat et non d’une fusion. Notre service ne changera pas pour nos membres.

Lire la suite…

Le 7 mai 2018

Communiqué/De Block/CHR

Dans le cadre de la visite de la Ministre de Santé, Maggie De Block, ce lundi 7 mai à 15h30 au CHR Mons-Hainaut site de la Clinique Saint-Joseph à Mons, le SETCa Mons-Borinage mettra en place un Comité d’accueil composé de militants venus de tous les secteurs de la région et particulièrement des soins de santé pour dénoncer sa politique générale et le manque de considération sur l’aspect social du secteur

 

Lire la suite…

 

Le 27 mars 2018

Communiqué Chiffres Onem

Pas 365.106 mais bien 524.242 chômeurs en février 2018

Comme de coutume, tous les mois, l’ONEM annonce haut et fort que le nombre de chômeurs a diminué. La FGTB souligne toutefois que l’ONEM se limite aux chômeurs bénéficiaires d’allocations. Parallèlement, il y a aussi un grand groupe de chômeurs demandeurs d’emploi qui n’ont pas droit aux allocations et qui ne sont donc pas pris en compte par l’ONEM. Enfin, il y a aussi des travailleurs qui sont des temps partiels involontaires et qui gagnent moins qu’une allocation.

Lire la suite…

Le 26 mars 2018

Communiqué Epicura

Réuni en assemblée générale, le personnel a mandaté le SETCa afin de déposer un préavis de grève qui viendra à échéance le 9 avril prochain.

Le personnel constate un manque de soutien de la part de la direction pour le site de Baudour.

Le personnel déplore le manque d’informations et de concertation en ce qui concerne la mise en place des projets hospitaliers et d’être constamment mis devant le fait accompli.

Le personnel exige de la part de la direction des engagements fermes permettant la pérennisation de l’ensemble des services, à savoir :

Lire la suite…

Le 28 février2018

Communiqué FGTB-CSC-CGSLB

La CSC, la FGTB et la CGSLB ont intenté un recours au Conseil d’Etat contre les mesures gouvernementales qui limitent les assimilations des périodes de chômage et de RCC pour la pension et qui réforment l’unité de carrière. Ces mesures pénalisent les chômeurs (avec ou sans complément d’entreprise) pour la troisième fois: après la perte de leur emploi, la réduction de leur pouvoir d’achat, les chômeurs subissent à plus longue échéance une nouvelle perte au niveau de leur pension. Or, c’est l’employeur qui procède au licenciement. Cette perte de pension peut s’élever à plus de 100 euros par mois. Ces mesures constituent en outre une rupture de contrat car elles sont instaurées avec effet rétroactif.

Lire la suite…

Le 17 janvier 2018

Que penser de la rencontre avec Coméos

Les organisations syndicales ont rencontré Comeos ce matin au sujet des flexi-jobs. Les organisations syndicales qualifient la rencontre de constructive.

En effet, Comeos indique ne pas être demandeur de statut de flexi-jobber dans les magasins. Néanmoins, ils ont réitéré leur demande de plus de flexibilité. Les organisations syndicales ont confirmé à Comeos que si d’aventure des flexi-jobs devaient être introduits dans les magasins, il s’agirait là d’une vraie déclaration de guerre et que des réactions immédiates seraient organisées.

Lire la suite…

Le 4 septembre 2017

Appel à une réaction vivre des élus locaux MR!

Le SETCa a pris connaissance, comme d’autres d’ailleurs, des déclarations du nouveau Ministre wallon de l’emploi, Monsieur Jeholet, relatives aux chômeurs wallons.En effet, pour le Ministre Jeholet, les chômeurs wallons seraient des profiteurs du système ou des rentiers, tout en égratignant au passage l’institution du FOREM ainsi que ses employés en les trouvant trop complaisants à l’égard des chômeurs.
J’en appelle à une réaction rapide et ferme des mandataires politiques MR de la Région de Mons-Borinage.
Vous qui connaissez parfaitement (je suppose) la situation économique de la région, je suppose que vous ne soutenez pas les propos tenus par le Ministre Jeholet.
Vous qui savez qu’il est difficile pour un chômeur dans notre région de trouver un emploi.
Là où le rapport est en moyenne de 1 emploi pour 20 demandeurs d’emploi, il est de 1 pour 50 à Mons-Borinage.

Lire la suite…

Le 6 juillet 2017

E-commerce : la bonne excuse de Comeos pour déréguler les conditions de travail ?

Après avoir subi ces derniers mois un flot incessant de déclarations politiques précisant que la Belgique était à la traîne en matière d’e-commerce, c’est à présent au tour de Comeos de reprendre la même chanson. A coups de chiffres et de gros titres dans la presse d’aujourd’hui, la Fédération des employeurs du commerce pointe du doigt les faiblesses de la Belgique en matière de travail adapté à l’e-commerce. D’après une récente étude réalisée par leurs soins, la Belgique passerait à côté de 15.000 emplois : principalement ceux créés par les centres logistiques situés près de nos frontières. Comeos met également en cause les horaires de travail, qui seraient inadaptés à la réalité du e-commerce. Le SETCa tient à faire la clarté sur un certain nombre de points et rectifier certaines idées. Le e-commerce se développe bel et bien en Belgique. Le travail de nuit y est bel et bien possible. Et les organisations syndicales sont belles et bien disposées à discuter du développement du e-commerce en Belgique, dans le respect des intérêts des travailleurs.

Lire la suite…

Le 29 juin 2017

Crise politique dans les 3 Entités francophones : action surprise du Non Marchand ce 29/06 | pas question d’être pris en otageincertitude.

Ce jeudi 29/06 dès 10h, les militant(e)s SETCa du Non Marchand tiendront une action surprise devant le siège du gouvernement de la Fédération Wallonie – Bruxelles (5 place Surlet de Chokier). Ils refusent que les travailleurs du Non Marchand soient pris en otage suite au contexte politique actuel et dénoncent le blocage des discussions sur toute une série de dossiers fondamentaux.

Lire la suite…

Le 20 juin 2017

Les travailleurs du non marchand : à nouveau inquiets et dans l’incertitude.

La décision de rompre l’actuel accord de coalition au sein des gouvernements francophones plonge les trois Entités francophones (que sont les Régions wallonne et bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles) dans une situation de blocage. Il s’agit là d’une situation qui n’est absolument pas profitable, ni pour les citoyens ni pour les travailleurs. Le secteur non marchand du SETCa est particulièrement inquiet quant à la poursuite des discussions sur toute une série de dossiers fondamentaux. Les risques sont grands que les efforts de ces derniers mois en vue de trouver des solutions soient mis à mal.

Lire la suite…

Le 1er juin 2017

Secteur Non Marchand : une rencontre décevante au cabinet du Premier Ministre

Ce 1er juin, le secteur Non Marchand tient une nouvelle action à Bruxelles pour réclamer la conclusion d’un accord social. Les responsables syndicaux ont rencontré ce matin le Premier Ministre ainsi que les Ministres de l’Emploi et de la Santé. Une rencontre décevante : les responsables politiques n’ont accepté de faire aucun pas en avant hormis une déclaration de leur ‘bonne volonté’.

Lire la suite…

Le 9 février 2017

Pacte d’excellence: le SEL-SETCa refuse le projet. A moins que…

Le Comité communautaire du SETCa-SEL était appelé ce jour à définir sa position sur le projet du Pacte pour un enseignement d’excellence. Cela fait suite à une large consultation entamée en décembre, à laquelle l’ensemble des affiliés du SEL-SETCa a pu participer. Le message des affiliés du SEL-SETCa est sans appel : le projet d’avis sur le Pacte d’excellence, tel que présenté en décembre, doit être rejeté en l’état. Le SEL-SETCa dépose des revendications qui pourraient lui permettre de revoir sa position.

Lire la suite…

Le 15 novembre 2016

La Ministre de la Santé s’attaque aux acquis sociaux dans le secteur hospitalier : les mesures de fin de carrière en voie de disparition

La Ministre Maggie De Block a annoncé 900 millions d’économies dans les soins de santé. Ce sera 92 millions pour le secteur des hôpitaux en 2017.

Outre les mesures de rationalisation diverses (dont certaines portent sur la réduction des frais de personnel et donc sur l’emploi), la Ministre remet en cause les Accords sociaux conclus depuis 2000 avec les gouvernements précédents.

Lire la suite…

Le 25 janvier 2016

Le SETCa réclame plus de clarté dans le dossier du Manège

Il n’a pas fallu longtemps pour que le monde politique local rentre en scène dans le dossier du Manège. Malheureusement, non pas pour évoquer les 19 licenciements et soutenir l’Institution mais bien pour flinguer l’un ou l’autre, permettant ainsi de se mettre en avant.

Ce n’est pas ce que les travailleurs du Manège et plus généralement les citoyens attendent du monde politique. Ils attendent des hommes et femmes politiques qu’ils soient responsables.

Lire la suite…

Le 18 janvier 2016

Les feux de la rampe Mons 2015 à peine éteints, les licenciements en coulisse, tournez Manège !

Triste sortie de scène pour Mons 2015, l’avec l’annonce de 20 licenciements dans un des phares culturels, le Manège. Quel message déplorable pour cette ville qui réaffirme pourtant fièrement dans son nouveau logo que « la culture, c’est ici ! ». Ce sont les chevilles ouvrières qui ont permis à l’événement Mons 2015 d’avoir la réussite qu’il a connu.

Lire la suite…

Le 15 janvier 2016

Le Manège : Fin des négociations avec un goût amer !

 La délégation syndicale SETCa du Manège a rencontré ce vendredi 15 janvier 2016 la direction afin d’aborder la problématique des 19 licenciements.

Un accord a été trouvé, mais, malheureusement les licenciements n’ont pas pu être évités.

Lire la suite…

 

Le 12 janvier 2016

WOS Hautrage – dépôt de bilan

La direction de la société WOS (située à Saint-Ghislain, spécialisée dans le traitement des huiles) a annoncé ce 12 janvier 2016 son intention de déposer son bilan.

Cette annonce entraînera la perte de 47 emplois .

Lire la suite…


Le 28 décembre 2015

TELEMB – Quand mon ego me tient !

Le SETCa Mons-Borinage a été surpris de la prise de position et des commentaires du Député MR Georges-Louis Bouchez (cfr. Article La Province du lundi 28 décembre 2015), qui remet en question l’accord intervenu entre les responsables des trois familles politiques PS-CDH-MR s’accordant sur le refinancement de TELEMB.

Lire la suite…


 

Le 16 décembre 2015

TéléMB: suspension de la grève

L’ensemble du personnel de TéléMB vient de voter à l’unanimité la suspension du mouvement de grève entamé mercredi dernier. Cette décision est assortie de la poursuite d’actions visibles sur tous les médias de la chaîne. Le but est d’informer et d’avancer dans la concertation.

En effet, le C.A. qui s’est réuni ce jour, a déclaré à la délégation syndicale SETCa :

« Si le 2 décembre dernier, un des axes était une diminution de la charge salariale incluant des licenciements, aujourd’hui, le Conseil d’administration précise que compte tenu des éléments nouveaux, tout sera mis en œuvre avec la délégation syndicale pour que tous les paramètres soient intégrés à la discussion et convergent à la limitation de l’impact social, en utilisant, entre autres, le statut d’entreprise en difficulté ».

Lire la suite…


 

Le 9 décembre 2016

TéléMB: plus de 7 employés risquent leur emploi

 

Réunis ce matin en assemblée générale du personnel, les employés de TéléMB ont décidé à l’unanimité de se mettre en grève jusqu’à dimanche inclus, sauf avancée significative dans le dialogue entre direction de TéléMB et délégation syndicale.

Le personnel déplore la décision annoncée ce mardi soir par la direction et le CA à la délégation syndicale de se séparer de 6,5 équivalents temps plein. Pour le personnel, ce n’est pas une option envisageable. Elle est rejetée catégoriquement. D’autres pistes d’économie doivent être explorées.

Lire la suite…