Fin de carrière

L’accord interprofessionnel concerne aussi les mesures de fin de carrière. Certainement pendant la crise du corona, le RCC (l’ancienne prépension) et le crédit-temps doivent être modifiés en profondeur, surtout pour les entreprises en restructuration et en difficultés, afin de pouvoir faire face aux conséquences des licenciements. Miser sur l’avenir, c’est laisser les plus âgés décélérer pendant que les plus jeunes maintiennent leur emploi. La RCC, le crédit temps fin de carrière, ce sont des amortisseurs sociaux en cas de restructuration ! Le 12 février prochain se tiendra une journée d’actions dans les entreprises, sous différentes formes. Restez à l’écoute de vos délégués et vous aussi, mobilisez-vous pour l’AIP !